edaw
 
#20 - Protée anguillard
 
Le protée anguillard est l'unique représentant du genre Proteus. C'est un animal impressionnant par son adaptation à son milieu naturel, aujourd'hui menacé par la pollution de l'eau et du prélèvement par les collectionneurs.
 
Il mesure de 20 à 30 centimètres et sa peau a la même couleur que celle de l'homme. Il est ainsi surnommé le "poisson humain" en Slovénie. Il vit dans les grottes des Alpes dinariques (Slovénie, Croatie, Monténégro) et est le plus grand prédateur des fonds souterrains. Il possède des yeux, cachés sous une couche de peau, qui lui sont inutiles à cause de l'obscurité dans les grottes, mais reste sensible à la lumière. Cependant, son ouïe et son odorat sont plus développés que ceux d'autres amphibiens.
 
Il se déplace comme une anguille, vivant principalement dans l'eau. Il se nourrit de crabes, gastéropodes et autres insectes qu'il ingère directement sans les mâcher. La nourriture étant rare dans les grottes, le protée anguillard stocke le plus de lipides et glycogène lors de son repas dans son foie. Lorsque la nourriture est vraiment rare, il réduit son activité et son métabolisme. Dans les cas les plus extrêmes, il est capable de réabsorber ses propres tissus. Des études ont montré qu'il serait capable de vivre jusqu'à 10 ans sans nourriture.
 
Le développement embryonnaire du protée dure 140 jours et atteint sa majorité sexuelle 15 ans plus tard. Cela peut paraître long, mais le protée a une espérance de vie de près de 70 ans, certains cas ont vécu 102 ans. Cette longévité exceptionnelle reste inexpliqué aujourd'hui.
 
 
© 2018 edaw